À propos

Historique du centre PEN Haïti

PEN Haïti est une association d'écrivaines et écrivains haïtiens faisant partie du réseau PEN international mais indépendante administrativement et financièrement.
PEN international (PEN= Poet, Essayist, Novelist (romancier)) est une organisation non politique, non gouvernementale, la plus ancienne organisation de défense des droits de l'Homme et la plus ancienne organisation littéraire internationale. Elle est aujourd'hui agréée par l'UNESCO et par le Conseil économique et social des Nations Unies. Cette association internationale d'écrivains a été fondée en 1921 au Royaume-Uni pour promouvoir l'amitié et la coopération intellectuelle entre les écrivains, souligner le rôle de la littérature dans le développement de la compréhension mutuelle et de la culture mondiale, se battre pour la liberté d'expression et agir au nom des écrivains harcelés et emprisonnés.

Le Centre PEN Haïti a été fondé en 2008 à l’initiative de l’écrivain Georges Anglade auquel se sont joints un groupe d’ami.e.s (Jean Euphèle Milcé, past président, Emmelie Prophète, …, tous « travailleurs de la plume. » Plus tard, en juin 2012, le Centre Pen Haïti s’est établi à Thomassin 32, créant du même coup la résidence d’auteurs Georges Anglade.
Il est dirigé aujourd’hui par un comité exécutif composé de 3 membres, présidé par la romancière Kettly Mars.
Plus récemment, des Centres PEN ont été créés à Saint Marc, aux Gonaïves et à Petit Goâve.

Georges Anglade (1944-2010), géographe, professeur, homme politique et écrivain haïtien, fondateur et premier président du Centre PEN Haïti

En savoir +

Jean Euphèle Milcé, past président, poète, romancier et essayiste, directeur du quotidien Le National

En savoir +

Principes et valeurs du PEN

Le PEN affirme que :

  1. La littérature ne connaît pas de frontières et doit rester la devise commune à tous les peuples en dépit des bouleversements politiques et internationaux.
  2. En toutes circonstances, et particulièrement en temps de guerre, le respect des œuvres d'art, patrimoine commun de l'humanité, doit être maintenu au-dessus des passions nationales et politiques.
  3. Les membres du PEN devraient à toutes les occasions employer l'influence qu'ils ont pour favoriser une bonne compréhension et un respect mutuel entre les nations et les peuples ; ils s'engagent à faire tout ce qu'ils peuvent pour dissiper toutes les haines, et à se faire les champions de l'idéal d'une humanité qui vit dans un monde égal et en paix.
  4. Le PEN défend le principe de la libre circulation des idées entre toutes les nations et chacun de ses membres a le devoir de s'opposer à toute restriction de la liberté d'expression dans son propre pays ou dans sa communauté aussi bien que dans le monde entier dans toute la mesure du possible et contre l'arbitraire de la censure en temps de paix.

Le PEN affirme sa conviction que le progrès nécessaire du monde vers une meilleure organisation politique et économique rend indispensable une libre critique des gouvernements et des institutions. Et comme la liberté implique des limitations volontaires, chaque membre s'engage à combattre les abus d'une presse libre, tels que les publications délibérément mensongères, la falsification et la déformation des faits à des fins politiques et personnelles.

Télécharger la charte

D'où vient notre Charte ?

Ce que sont les centres PEN dans la pratique

Les Centres PEN sont des porte paroles pour la littérature et la liberté d'expression dans leurs pays respectifs. Il sont présent dans plus de 100 pays, du Sénégal au Japon, de la Russie à l'Afrique du Sud, du Canada au Chili et de la Norvège à la Nouvelle Zélande.

Chaque centre a ses propres centres d'intérêt et priorités, depuis l'engagement en faveur de la liberté d'expression, par exemple, ou l'implantation de programmes éducatifs et de prévention de l'illettrisme. Quelques uns encore ouvrent la voie dans le domaine de la publication des littératures nationales ou de la promotion de l'écriture émanant de différentes langues et cultures. Ils produisent des publications, des évènements scéniques, dirigent de précieux prix littéraires, conseillent des gouvernements sur la manière d'inscrire la littérature dans les politiques et les pratiques, établissent et font croître des réseaux régionaux collaborant sur des problèmes cruciaux dans leur partie du monde, et par dessus tout, s'unissent quand cela est nécessaire afin de mettre en évidence la force collective des écrivains et fournir support et solidarité aux individus dans les moments difficiles.

Ils appuient et promeuvent la littérature de toutes les cultures et de toutes les langues et croient au droit de chaque individu d'avoir une voix et de poursuivre ses travaux librement.

Dans cet esprit, il paraît opportun de rappeler ce que le Centre PEN Haïti n'est pas :

  • un club philosophique ou littéraire
  • un club de lecture ou de loisirs
  • une maison d'édition
  • un bailleur de fonds 

Nos missions

Le centre PEN Haïti

soutient les écrivains menacés, empêchés ou emprisonnés en raison de l'expression de leurs opinions, de leur appartenance à un genre ou à une minorité ethnique ou sociale,

propose des services professionnels ouverts à l'ensemble des auteur.e.s de la création littéraire haïtien.ne.s en langues créole, française et autres, écrivains débutants et confirmés, notamment dans le cadre de son centre de ressources (Maison des auteurs),

accueille des auteurs en résidence (littérature, littérature jeunesse, théâtre, poésie, bd, édition d'art, histoire et patrimoine, architecture, urbanisme, essai, sciences humaines, journalisme, cinéma, télévision, internet, etc.),

développe et valorise la littérature haïtienne ainsi que la connaissance des auteurs d'hier et d'aujourd'hui,

stimule et accompagne l'animation littéraire sous toutes ses formes, en particulier auprès des publics ayant un accès limité aux oeuvres littéraires et aux savoirs.

Conseil d'administration

Le Centre PEN Haïti est dirigé par un conseil d'administration de 10 membres, composé d' un comité exécutif (CE) de 3 membres et de 7 administratrices et administrateurs.

Le comité exécutif

Kettly Mars, romancière, présidente
kettly.mars@centrepenhaiti.org

Evains Wêche, romancier, secrétaire général
evains.weche@centrepenhaiti.org

Verly Dabel, romancier, trésorier
verly.dabel@centrepenhaiti.org

Les administratrices et administrateurs

Les comités

Les 5 comités ont pour objectif d'initier, de développer ou de suivre l'action du Centre PEN dans le cadre de ses orientations de travail :

Comité Ecrivains pour la paix et la justice

Ce comité est un espace de dialogue pour aborder les questions relatives aux conflits, à l'impunité et à la justice, à la paix et à la liberté d’expression, et pour renforcer la collaboration et la contribution des écrivains à la démocratie dans notre pays.

Comité Femmes écrivains

Avec PEN International, nous pensons que «pour que les femmes aient la liberté de parole, de lire et d’écrire, il leur faut le droit de déambuler physiquement, de cheminer socialement et intellectuellement. Peu de systèmes sociaux considèrent sans hostilité une femme qui marche seule (…) la violence à l’égard des femmes, sous toutes ses formes, aussi bien à l’intérieur des murs de la maison que dans la sphère publique, crée des formes dangereuses de censure. Partout dans le monde, culture, religion et tradition sont placées au-dessus des droits de la personne et utilisées comme arguments pour encourager ou défendre les torts aux femmes et aux filles.

Nous considérons que condamner une personne au silence c’est lui dénier toute existence. C’est une forme de mort. Sans l’entière et libre expression de la connaissance et de la créativité des femmes, l’humanité vit dans la carence et l’affliction.”

Lire le manifeste des femmes de PEN international

Le comité des femmes écrivains s'attache à promouvoir certaines questions auxquelles font face les femmes écrivains en Haïti– les défis au niveau familial et national tels que les inégalités en matière d’éducation, l’accès inégal aux ressources et toutes les formes d'empêchement à la pratique régulière de l'écriture et de la lecture.

Le comité vise à renforcer la solidarité avec les écrivaines et journalistes dominicaines au nom de l'appartenance à une seule île notamment par le biais de l'initiative Sororité ! Ecrivaines d'une seule île / Sororidad ! Escritoras de una sola isla.

Il collabore activement avec les organisations de défense et de promotion des droits des femmes et des filles sur l'ensemble du territoire national.

Pour plus d’informations ou pour participer au Comité des femmes écrivains, merci de bien vouloir contacter Kettly Mars : kettly.mars@centrepenhaiti.org

Comité Solidarité et action sociale

Il a pour objectif de créer les conditions favorables à une véritable prise en compte de la condition et du statut de l'auteur dans l'environnement légal et réglementaire.

Il veille à ce qu'un service d’information sur toutes les démarches administratives et sociales liées à l'exercice du métier d’auteur soit à la disposition des membres des membres du Centre PEN Haïti.

Comité Traduction et droits linguistiques

toutes les langues et toutes les littératures ont le droit d’être écrites, lues et entendues, qu’elles soient parlées par des millions de personnes dans le monde ou uniquement par un petit nombre. Par le biais de projets, événements, publications et campagnes, ce comité encourage les lecteurs et les écrivains à explorer l’écriture provenant de cultures différentes de la leur. Il tient une conférence tous les printemps à Barcelone, qui offre aux membres de la communauté PEN l’occasion de partager des histoires et d’échanger des idées dans le but de continuer à s’assurer que la traduction et les droits linguistiques sont toujours au cœur de PEN International et de ses travaux.

Comité Défense des écrivains et journalistes persécutées

est l'une des réponses aux tentatives croissantes visant à étouffer les voix dissidentes en harcelant ou en incarcérant écrivains et journalistes.

La démocratie est certes en progrès dans notre pays, mais beaucoup reste encore à faire pour que que le droit à la liberté d'expression puisse s'exercer pleinement et en toute sécurité. Le Comité des écrivains et journalistes persécutés travaille au nom des auteurs menacés dans leur intégrité physique et morale dans l'exercice de leur métier. Il est une des réponses aux tentatives croissantes visant à étouffer les voix dissidentes en harcelant ou en incarcérant écrivains et journalistes.

Il travaille de concert avec les associations professionnelles concernées ainsi qu'avec les organismes de défense des droits humains en Haïti, dans la Caraïbe et ailleurs.

Outre son action en faveur d’écrivains individuels, le comité peut prendre l'initiative de campagnes nationales mais aussi prendre part à des campagnes de PEN International sur des questions qui affectent la liberté d’expression telles que les discriminations et agressions et autres formes de harcèlements liées à l'appartenance ethnique, politique, sociale, religieuse, de genre.

Le Comité des écrivains et journalistes persécutés travaille également par le truchement des ONG pour attirer l’attention sur des cas individuels et les atteintes systématiques aux droits de l’homme en Haïti et dans notre région Caraïbe.

Équipe administrative

L’équipe permanente du Centre PEN Haïti assure le lien entre les administrateurs élus et chacun.e des membres. Elle concourt à l'élaboration, l’organisation et l’administration de toutes les activités en liaison étroite avec le CE.

Philippe Bon, consultant livre et lecture, cinéma, arts visuels, chargé de mission, coordinateur des activités
philippe.bon@centrepenhaiti.org

bibliothécaire/animateur.trice, documentaliste (bientôt)

comptable (bientôt)

Les statuts

Les statuts du Centre PEN Haïti sont disponibles en téléchargement. Ils seront complétés prochainement par un règlement intérieur. 

Télécharger les statuts

Adhérer au Centre PEN Haïti

Face aux défis d'une ampleur inédite auxquels nous sommes confrontés, tant en Haïti que dans le monde, nous, auteurs de la création littéraire et professionnels de l'écrit, devons nous unir plus que jamais et faire entendre nos voix collectivement. La liberté d'expression et d'information a connu chez nous des avancées significative mais elle doit être résolument et continuellement protégée et valorisée. Tout comme la démocratie dont elle est le pivot central.

Comme membre du Centre PEN Haïti – membre ordinaire ou membre d'honneur -, vous êtes en première ligne pour soutenir nos droits et ainsi contribuer positivement à l'avancement de nos droits fondamentaux en tant que personne et en tant que peuple, en liaison avec la communauté internationale des écrivain.e.s, éditeur.trice.s, traducteur.trice.s, poètes, dramaturges, scénaristes, journalistes, universitaires et autres professionnels de l'écrit qui partagent notre engagement en faveur de la liberté d'expression, du soutien aux écrivains persécutés et de la promotion de la culture littéraire.

“L'union fait la force” : c'est en étant ensemble, que nous pourrons défendre nos plus précieuses libertés.

Le statut de membre adhérent au PEN permet de :

  • participer à l'ensemble des activités du Centre PEN Haïti
  • compter sur l'appui de la communauté des auteur.e.s haïtiens dans toutes les circonstances de votre vie professionnelle
  • emprunter des ouvrages à la bibliothèque de la Maison des auteur.e.s
  • accéder en ligne (au PEN ou chez soi) à la consultation et à l'emprunt d'ouvrages et de magazines de la presse internationale
  • séjourner en résidence à l'occasion d'une recherche ou d'un projet d'écriture (conditions de séjour à la Résidence Georges Anglade)
  • bénéficier de conditions d'achat ou de service avantageuses en matière de santé, d'assurances, d'assistance juridique, etc.

NB : Seuls les membres à jour de leur cotisation annuelle (en sus du droit d'entrée de 500 gdes), soit 500 gdes en 2020 sont admis à voter aux assemblées générales.

Télécharger le formulaire d'inscription

Partenaires